RIAQ | Réseau d'information des aînés du Québec
Diminuer la policeAgrandir la police
 VOYAGES
Accueil
Apprendre une langue
Associations de voyageurs
Avant de partir
Conseils
Dangers de voyager
Groupe de discussion «Voyages»
Guides touristiques
Orientation en voyage
Récits de voyages des membres
Restaurants
Santé -Voyages
Tour du monde
Un peu de tout
Véhicule volant
Voyage - aide
Voyages (Récits)
Voyages écoresponsables
Voyages en avion
Voyages pas chers: location, échange, ...
 
Prague et la Tchéquie par Gilles Parent

Je dois dire d'abord que nous voyageons ma femme et moi au coût le plus bas possible, nos moyens ne nous permettant que les meilleurs 2 étoiles et les transports en commun. Ces deux semaines à Prague ne devaient pas nous coûter plus de 5000$Can tout compris

Je dois dire d'abord que nous voyageons ma femme et moi au coût le plus bas possible, nos moyens ne nous permettant que les meilleurs 2 étoiles et les transports en commun. Ces deux semaines à Prague ne devaient pas nous coûter plus de 5000$Can tout compris. Un vol direct de CSA réservé plus de 60 jours à l'avance, une passe de train (5 jours de déplacements parmi les 14 jours de séjours) sur le territoire des chemins de fer tchèques et 13 nuits dans un petit hôtel de Prague (l'hôtel Esprit) furent nos déboursés avant le départ.

Arrivé à Prague, nous avons vite constaté que le réseau de tramway était une pure merveille. Il nous faisait voyager en surface, plutôt qu'en sous-sol, à un prix dérisoire. Ce réseau couvrait toute la surface de Prague et profitait évidemment de voies réservées. Il était aussi beaucoup plus sûr pour ce qui est des pickpockets, une plaie en Europe de l'est en général (je raconterai peut-être un jour l'aventure du vol de mon portefeuille (cartes, argent, passeport, etc. ) à Prague lors du second voyage que nous y avons fait...). Deuxièmement, nous avons bien repéré quelques restaurants où nous pouvions manger agréablement à un prix raisonnable. Enfin, une visite dans les offices de tourisme nous permirent de ramasser tous ces dépliants et ces cartes qu'il n'est généralement possible de trouver que sur place. Le surlendemain de notre arrivée, nous débutions notre découverte.
 
Prague est littéralement un musée habité. C'est une ville médiévale tracée de ruelles dans laquelle se côtoient des monuments médiévaux, d'autres de la Renaissance, d'innombrables et magnifiques immeubles et décors Art Nouveau, des maisons cubistes uniques au monde, un large fleuve, la Vtlava (ou Moldau, en allemand), une population dont les membres sont extrêmement originaux. C'est une ville sans pareil, de taille très moyenne, que l'on doit découvrir lentement, à pied. Cliquez ICI pour voir Prague en  100 photos qui peuvent devenir vos fonds d'écran.  Pour bien la visiter, il faut compter un minimum de 5 à 6 jours et avec ce peu de temps, vous ne flânez pas. La vieille ville, le quartier juif (Josefov), la ville nouvelle (qui célébrait son 500ième anniversaire !!! cette année-là), la Mala Strana, Hradcany (le quartier du Château) et Vyserad, autant de quartiers fort distincts dont la plupart méritent d'y passer toute une journée.

La vieille ville est sûrement le quartier le plus impressionnant. Les spécialistes disent que c'est une véritable ville médiévale qui a subsisté jusqu'à nous. On doit y flâner. Tout y est à observer: les façades d'immeubles, la quincaillerie des immeubles (heurtoirs, poignées de portes, ébénisterie extérieure, etc.) le tracé des rues, les places et leurs monuments... À la place de la république, on découvre la Maison municipale, un immeuble Art nouveau construit en 1905 et décoré largement par Alphons Mucha. Il faut absolument entrer dans cet immeuble, le visiter et y manger dans l'un de ses restaurants. Le restaurant appelé Taverne au rez de chaussée est le moins cher et, à mon avis le plus spectaculaire. Ma femme et moi y retournions presque à tous les jours à cause de la beauté du lieu et de la qualité des repas offerts compte tenu de leur prix. Pas très loin de cette maison municipale, les amateurs de Mucha et de l'Art nouveau doivent aussi visiter le musée consacré à ce dernier. Plus loin, la place Jan Hus et la 'présence' de Kafka laissent aussi un souvenir peu banal. Puis il faut suivre les petites rues jusqu'à la Vtlava et traverser le pont Charles (un ouvrage du 13e siècle).
 
Les synagogues et le cimetière du quartier juif méritent aussi une bonne demi-journée de visite. Dans l'une des synagogues que l'on peut visiter, les noms des centaines de milliers de juifs praguois morts en déportation sont inscrits sur les murs. L'effet produit par ces inscriptions rouges sur le crépi des murs blancs est inoubliable.
 
Le quartier du Château (Hradcany) où réside normalement le président de l'état tchèque est également un lieu à voir. La cathédrale de Saint-Guy, mérite d'être admirée. Les ruelles aux alentours sont remarquables et un retour vers la Vtlava par la rue Nerudova ou le parc de la Mala Strana restent des magnifiques souvenirs.
 
Partout, Dvorjak, Smetana, Janacek, ces musiciens tchèques qui ont laissé tant d'œuvres à faire rêver sont honorés par des monuments, des places, des rues. Prague est aussi une ville d'art peu commune. Il s'y offre chaque jours un grand nombre de concerts, de ballets, d'opéras et les billets pour y assister sont passablement moins chers qu'ici.
 
Mais il est bien difficile de rendre justice à Prague dans un récit comme celui-ci.  Il vous faut vous y rendre. Quelques mots maintenant, sur d'autres lieux de Tchéquie qui méritent le détour.
 
Cesky Krumlov, Brno, Karlstein et Marianské Lazsné (Marienbad).
 
Cesky Krumlov est une petite ville médiévale située au centre sud de la république tchèque. C'est un joyau où les maisons, le château, la tour ronde qui domine tout, les murs d'enceinte, laissent une impression d'harmonie sans pareil. On doit y passer une journée. On s'y rend de Prague par train (correspondance à Budweiss) en deux heures trente. À noter pour les amateurs que le peintre autrichien Schiller y a vécu et qu'un musée consacré à ce dernier peut être visité, ce que je recommande vivement.
 
Brno est la seconde ville en importance de la Tchéquie. C'est une ville type de l'Europe de l'est qui compte plusieurs immeubles et monuments remarquables. Elle rappelle à bien des égards Bratislava en Slovaquie. Brno est également la ville dans laquelle est né et a travaillé Mendel, le père de la génétique moderne. Nous nous y sommes rendu ma femme et moi pour y visiter le monastère où Mendel expérimenta ses fameuses productions de petits pois (ridés, lisses, colorés, etc.) pour en déduire ses lois fondamentales (cette visite tient au passé d'anthropologue physique de ma femme). Nous avons fait l'aller retour Prague-Brno dans la journée par un train express.
 
Karlstein est le plus beau château de Bohème l'une des deux principales régions de Tchéquie (l'autre étant la Moravie). On s'y rend par train en une petite heure à partir de Prague. Nous nous y sommes rendus un dimanche matin avec des tas de Praguois qui allaient passer  leur dimanche à la campagne. De la gare on se rend au château en marchant une heure ou une heure et demie.  Le trajet est splendide et l'arrivée au château inoubliable. Ce fut là l'un de nos plus beaux dimanches.
 
Marienbad (ou en tchèque, Marianské Lazsné) est un lieu de repos et de traitement connu pour ses eaux minérales. C'est une ville d'hôtels anciens de très grands luxe, de villas de millionaires, de parcs interminables où résident temporairement une population dont la moyenne d'âge semble être de 99 ans  et dont la plus petite voiture est une Bentley. C'est une ville magnifique où l'ennui semble être le seul passe-temps. Nous y allions ma femme et moi à cause du film célèbre (L'année dernière à ...) et ne regrettons pas ce voyage, mais nous ne le recommandons pas à toute personne qui manquerait de temps pour voir tous ces trésors tchèques.
 
Voilà. Des souvenirs merveilleux. Nous sommes retournés à Prague quelques jours par la suite en route pour la Pologne et la Hongrie et nous serions restés bien plus longtemps.
 
Au plaisir,
 
Gilles Parent, membre de la liste de diffusion RIAQ-VOYAGES


Plan du site |