RIAQ | Réseau d'information des aînés du Québec
Diminuer la policeAgrandir la police
 VOYAGES
Accueil
Apprendre une langue
Associations de voyageurs
Avant de partir
Conseils
Dangers de voyager
Groupe de discussion «Voyages»
Guides touristiques
Orientation en voyage
Récits de voyages des membres
Restaurants
Santé -Voyages
Tour du monde
Un peu de tout
Véhicule volant
Voyage - aide
Voyages (Récits)
Voyages écoresponsables
Voyages en avion
Voyages pas chers: location, échange, ...
 
Tunisie, une meilleure compréhension du monde arabe par Nicola Franco

C'est le goût de l'exotisme qui m'a amené vers la Tunisie. Je ne connaissais rien de ce pays avant mon voyage, sinon que c'était une bande de terre étroite entre l'Algérie et la Lybie et agréable pour son climat hivernal.

Hammamet, Centre Culturel G Sebastian

C'est le goût de l'exotisme qui m'a amené vers la Tunisie. Je ne connaissais rien de ce pays avant mon voyage, sinon que c'était une bande de terre étroite entre l'Algérie et la Lybie et agréable pour son climat hivernal. Mais en me préparant au voyage j'ai découvert non seulement que je ne m'étais pas trompé, mais que ce pays m'offrirait un grand nombre de surprises culturelles.

Son passé prend racine dans la préhistoire (7000 -4500 a.J.C.).

Mais ce que nous connaissons mieux ce sont les périodes puniques et romaines. L'expansion de Carthage ( punique : peuple carthaginois; entre les VIIIè et IIè siècles av. J.C.) fut tellement grande que nous pouvons dire que pendant des siècles la Méditerranée appartenait aux Carthaginois. Mais au moment où Carthage décida de s'attaquer aux intérêts romains, ce fut sa fin. En 44 ap. J.C., César décida d'en faire une colonie. De sorte qu'à travers la province se propage (IIè et IIIè s.) le modèle municipale romain, qui jouera un rôle intégrateur fondamental.

El Jem, Colisée

À partir de 670 l'empire arabo - musulman deviendra la puissance politique et économique de la région, de sorte que se suivront, les unes après les autres, les dynasties des Aghlabides, des Fatimides et des Zirides, des Almohades et des Hafsides, jusqu'aux Turques (empire ottoman: 1574-1705).

Les européens mirent à nouveau pied en Tunisie suite au congrès de Berlin (1878) qui permit à la France d'occuper le territoire tunisien. Mais cette occupation fut de brève durée, puisque en 1954 Mendés France lui redonna son autonomie.

Aujourd'hui beaucoup de sites archéologiques témoignent de cette longue histoire.

Sites punique à visiter : Carthage, Bizerte, Utique, Keirouan, Sousse, Maktar, etc....

Site romains à visiter : Carthage, Utique, Bizerte, Thuburbo Majus,

Sbeitla, El Gem, Sousse, etc.....

TUNIS : Après une brève visite de la ville moderne (Cathédrale St. Louis, boulevard de Paris, Palais néo-coloniaux), il faut pénétrer dans la médina pour sentir le passé et le présent. Le musée du Bardo est le clou de Tunis. Ce musée contient les plus belles collections de mosaïques romaines au monde.

CARTHAGE : Le site archéologique de Carthage est un lieu plein d'histoire, chaque pierre mérite une lecture attentive; il faut prendre son temps pour sentir l'atmosphère que s'y dégage.

SIDI ABOU SAID : Un village non loin de Carthage, typiquement Tunisien. Le plus pur et le plus beau village tunisien. Les occidentaux savent peu que ces ruelles montantes, ces villas closes, sont le décor d'une mysticisme fervent, celui de l'islam maghrébin (Sidi Abou Said : un saint mussulman). Il faut admirer l'architecture et prendre un thé au café Des Nattes.

Sidi Bou Said

KAIROUAN : C'est la ville sainte de la Tunisie. La visite de deux lieux s'impose, la mosquée du Barbier et la grande mosquée, l'une parce que sanctuaire d'un vénérable musulman ( admirer la décoration des lieux), l'autre à cause de son architecture unique.

SBEITLA : Voilà un des site archéologiques romain magnifique. La ville est à dimension humaine, mais authentiquement romaine.

TOZEUR : La lumière en Tunisie est extraordinaire, mais à Tozeur elle devient spectaculaire. La ville est à l'orée du désert et donc le bleu du ciel et le jaune pâle du sable donnent à la lumière un trait de finesse qu'invite à la contemplation. Et puis la petite ville elle-même affiche une architecture à râvir. Le 'Patient anglais' a été tourné dans cette ville.

 

 

Douz, Promenade en chameau

NAFTA : Une oasis à visiter pour tout savoir sur la culture des

dattes.

CHOTT EL JERID : Un lac salé en pleine zone désertique contenant à peine quelques pieds d'eau. Mais le paysage y est tellement beau! C'est l'endroit des mirages!!!

MATMATA : La région devient montagneuse, et dénudée; son décor est tout désigné pour la réalisation de films; à preuve le tournage de « La guerre des étoiles ». Mais tout à coup l'on découvre un site surprenant où l'essentiel de l'habitat est enfoui sous terre, creusé dans des roches tendres ( troglodytes) .

JERBA : La plus belle île de Tunisie, la plus clémente aussi pour les touristes. Elle a sa propre histoire. Elle vaut la peine d'être visitée pour son artisanat , ses mosquées et la synagogue juive.

EL JEM : Un autre sanctuaire romain. Le Colisée est l'attraction principale. Le climat a fait que ce monument colossal (le 3ème plus gros après celui de Rome; 27.000 spectateurs) est l'un des mieux conservé du genre.

MONASTIR : Lieu de « culte » d'un personnage important de l'histoire moderne tunisienne; le politicien, créateur de la Tunisie moderne, Abib Bourguiba .

HAMMAMETH : Ville essentiellement balnéaire, où le touriste trouvera les services très modernes. Mais le culturel y occupe une place importante, comme le « Centre Culturel Georges Sabastian », duquel le Corbusier disait :'Être la quintessence de la beauté'. Mais il faut ajouter au culturel la Medina, l'architecture à travers la ville, ainsi que les expositions artistiques.

Mon séjour en Tunisie a été des plus enrichissant. En plus des plaisirs retirés, le voyage m'a donné l'occasion de côtoyer plusieurs périodes de l'histoire méditerranéenne; et surtout une meilleure compréhension du monde arabe.

Nicola Franco


Plan du site |