RIAQ | Réseau d'information des aînés du Québec
Diminuer la policeAgrandir la police
 VOYAGES
Accueil
Apprendre une langue
Associations de voyageurs
Avant de partir
Conseils
Dangers de voyager
Groupe de discussion «Voyages»
Guides touristiques
Orientation en voyage
Récits de voyages des membres
Restaurants
Santé -Voyages
Tour du monde
Un peu de tout
Véhicule volant
Voyage - aide
Voyages (Récits)
Voyages écoresponsables
Voyages en avion
Voyages pas chers: location, échange, ...
 
Recommandations pour un voyage en Égypte par Claude Fleury
Durant l’automne 2003, nous avons fait comme couple, un voyage de 3 semaines en Égypte. Nous n’étions pas dans un groupe. Par contre, nous étions « pris en charge », par un « transfériste » dans les différentes étapes de notre voyage. Voici quelques recommandations et conseils si jamais vous faites un tel voyage.

Passeports

Emportez avec vous des photocopies de votre passeport. Dépendamment de la qualité des hôtels on exigera de garder votre passeport durant votre séjour. Refusez et donnez à la place une photocopie de celui-ci. Reprenez votre photocopie lorsque vous quitterez l’hôtel

Pourboires

L’Égypte est un pays de pourboires. On découvre assez vite le tarif. Si vous voyagez seul  ou en couple, on peut dire que grosso modo :

1 US$ = pour porteur

5 US$ = chauffeur (par jour)

10 US$ = guide (par jour)

Certaines agences de voyages vous diront que c’est beaucoup moins. Le pourboire du porteur de l’hôtel pourra vous procurer bien d’autres avantages : courses en taxi pour différentes visites devenant moins onéreuses que si vous passez par une agence de voyage locale.

Vous ne pourrez pas acheter des livres égyptiennes avant votre départ pour l’Égypte. Amenez donc avec vous beaucoup de billets de 1, 5 et 10 dollars américains. Une fois au Caire, vous pourrez retirer des guichets automatiques des livres égyptiennes. Ayez toujours sur vous des petites coupures.

Location de voiture.

Si vous ne connaissez pas la langue arabe, oubliez ça. Et même si vous la connaissez. En dehors de quelques artères principales en arabe et anglais, avec le site de Gizeh, la langue arabe domine à 100%. De plus nos chiffres dit « arabes » n’ont rien avoir avec leurs chiffres « arabes ». Et par surcroît, la manière particulière de la conduite égyptienne vous mènera droit à une crise cardiaque. On ne compte plus les accidents. Le code de la route n’est jamais suivi et une route de 3 voies de large peut avoir 5 voitures de front avec une sixième qui voudra se faufiler entre elles, en klaxonnant, à une vitesse défiant toute concurrence.

Nourriture

En règle générale, c’est la classe de l’hôtel qui déterminera la qualité de votre nourriture. Avec un 4 ou 5 étoiles vous n’avez aucune inquiétude à avoir.

Les guides

Ils vous proposeront d’arrêter à différents types de boutiques (tapis, papyrus, parfum, etc.). Sachez qu’ils ont 10% de tout ce que vous avez aurez acheté. Si vous désirez acheter n’ayez pas peur de marchander et descendez le plus bas possible. Ensuite demander l’aide de votre guide. L’arrivée de celui-ci dans la transaction « en arabe » baissera encore le prix.

Ils s’attendent à un pourboire, mais vous n’êtes pas obligé de leur en donner. Nous n’avons pas donné de pourboire à un guide exécrable que nous avons eu à Assouan.

Votre guide pourra être copte ou musulman. Vous aurez ainsi les deux cotés de la médaille égyptienne.

Guides ou transféristes

Le guide est celui (ou celle) qui vous fera découvrir les merveilles de l’Égypte dans votre langue maternelle. Le transfériste est celui qui est responsable de vos déplacements. Il pourra parler français, mais la plupart du temps il s’exprimera en anglais ou à quelque chose qui lui ressemble. C’est lui qui viendra vous chercher à l’aéroport du Caire.

Ramadan

Nous avons visité l’Égypte pendant la période du Ramadan. Chrétien ou pas, il y a de fortes chances de vous faire réveiller vers les 4h du matin pour les prières. Les minarets sont équipés de haut-parleurs. Et les chances sont grandes pour que vous viviez, vous aussi le jeune. Votre guide, s’il y est musulman, ne s’arrêtera pas pour un casse-croûte à l’heure du midi et vers les 15h toutes les visites se terminent.

Marchandage

L’enfer pour l’occidental que je suis. Écoutez plutôt notre histoire :

Mon épouse veut acheter un collier pour notre fille. Nous entrons dans une bijouterie renommée. Le vendeur pèse, sort sa calculatrice et nous dit le prix : 80 dollars US. Trop cher. Mon épouse trouve des petits défauts et le prix descend 60, 50, 40 c’est son dernier prix. Nous refusons et nous sortons. Au moment où nous ouvrons la porte le vendeur nous lance: 25 dollars US. Cette fois-ci nous sommes certains de ne pas l’acheter car nous doutons de la qualité du collier.

Les arabes

En bon québécois, vous serez achalés tout le temps. Ils seront collés sur vous du matin au soir. Ne comptez surtout pas faire une promenade en amoureux sur le bord du Nil à Assouan ou au Caire, ils ne vous lâcheront pas.

Dernier mot :

L’Égypte est un pays merveilleux. Allez-y!

 Questions ? Vous pouvez me contacter à :claude_fleury@videotron.ca


Plan du site |