RIAQ | Réseau d'information des aînés du Québec
Diminuer la policeAgrandir la police
 VOYAGES
Accueil
Apprendre une langue
Associations
Avant de partir
Conseils
Échange et location
Groupe de discussion «Voyages»
Guides touristiques
Restaurants
Tour du monde
Véhicule volant
Voyages (Récits)
 
Afrique
 
Amérique centrale
 
Amérique du sud
 
Antilles
 
Asie
 
Australie
 
Canada (moins le Québec)
 
États-Unis d'Amérique
 
Europe
 
Europe (France)
 
Inde, Bangladesh et Sri Lanka
 
Mexique
 
Moyen-Orient
 
Québec
Voyages en avion
 
Un coin de paradis… à moins d’une heure de Montréal

Mardi, 8 août 2017 : journée magnifique!  Dans le cadre des «Sorties SOLEIL» du RIAQ, nous étions 4 personnes à découvrir un «coin de paradis» dans la Baie d’OKA.

 Nous avions d’abord fait un arrêt au magasin Aérosport d’Oka offrant la location de kayaks, planches et autres. C’est là que nous avons découvert un nouveau sport : le kayak à pédale et à aviron.

On n’arrête pas le progrès!!!

Mais notre groupe s’est contenté de kayaks simples et de planches SAP.

Le lac des Deux-Montagnes nous attendait, tout calme... pour le moment.  Voici le trajet accompli pendant environ 1 heure :

Nos amis pagayaient à leur rythme, prenaient même le temps de «jaser» entre eux tout en avançant vers la destination choisie. Une heure à laisser les tracas, à profiter du bon air et à entendre uniquement le bruit des pagaies sur l’eau… Moment magique!

Et nous sommes arrivés au «petit paradis», soit une plage de sable fin où nous attendait  une table de pique-nique. Nous étions presque seuls. Devant nous, le village d’OKA avec son église semblait aussi petit qu’un village miniature. Nous pouvions mettre une distance entre nous et la vraie vie avec ses problèmes. La paix totale…

Nous en avons profité pour déguster nos lunchs …  . Merci aux deux kayakistes qui ont généreusement transporté le dîner des deux planchistes. 

Par la suite, un «événement»: Louise s’est risquée à se mettre debout sur la planche pour la première fois! On pourrait dire  «un baptême» de SAP comme on dit «un baptême de l’air»! Elle a réussi en eau peu profonde, pour ainsi pratiquer le maniement de la SAP (planche de surf à pagaie). L’eau était claire et le fond de beau sable doré jetait partout ses reflets.

Pendant ce temps, deux planchistes à voile se détendaient couchés sur le sable au soleil. Comme je sympathisais avec eux à cause du manque de vent nécessaire pour faire de la planche à voile, ils me répondirent que nous ne perdions rien pour attendre... Paroles un peu inquiétantes…

La journée passait à vitesse lente (ou à  lente vitesse), le temps semblait s’être arrêté.  Il était tentant de profiter au maximum de cette belle journée en la prolongeant, même juste un peu. Mais il fallait calculer une bonne heure pour le retour à Oka.

À contre-coeur, nous avons laissé notre petit coin de paradis.

Bonne décision : en peu de temps, le lac des Deux-Montagnes, de paisible qu’il était, a changé d’humeur! On voyait au loin tout plein de voiliers qui, eux, profitaient du vent nord-ouest. Dans notre cas, il fallait lutter «à bras» contre ce vent et contre les vagues pour revenir à bon port. Et l’église d’Oka était toujours aussi petite même si nous  avions l’illusion de pagayer très vite…  Stratégiquement, nous avons imité un kayakiste qui s’était rapproché du rivage : les arbres semblaient le protéger contre l’intensité du vent.

Finalement, le retour devant durer une heure en pris au moins deux!!!

Notre valeureuse formatrice, France, a pris les devants, «galopant» sur les vagues pour aller avertir le responsable d’Aérosport que le convoi arrivait sûrement, mais… pas très vite! Les derniers mètres furent pénibles pour nos bras... Finalement, nous sommes arrivés à Oka, épuisés mais ravis de notre journée.

Le lendemain, nos muscles nous ont crié au secours, mais nous aurions été prêts à refaire le trajet... un peu plus tard, quand même!

Visitez : www.riaq.ca

 


Plan du site |